Blue Flower

Une soirée de rentrée réussie, 12 participants et plusieurs délicieux gâteaux pour échanger autour de nos lectures de vacances.

 

 

       Martine nous a parlé de "Meurtre sur le Madisson", un roman policier de Keith Mc Cafferty.

 

Rémi a évoqué "Petit Pays" de Gaël Faye. Prix Goncourt des lycéens 2016.  

 

Yvon nous conseille, si on est friand d'histoire, "Onze siècles de Normandie" de Roger Jouets. 

Livre en 2 tomes qu'on peut lire en picorant ça et là, au fil de ses envies.

 

Nicole a beaucoup aimé le dernier livre d'Agnès Martin-Lugand, "Une évidence" qui se passe dans la ville où elle est née :

Saint Malo et dont l'héroïne se prénomme Reine comme sa mère. Une belle histoire.  

 

Marie Françoise a présenté : "Là où rien ne meurt" de Hervé de Moras et Franck Calderon. Un polar écrit à quatre mains où se mêlent crimes à élucider et histoire d'amour.

 

Catherine F a lu "La dame de Reykjavik", de Ragnar Jonnasson. Catherine affectionne particulièrement les romans policiers du Grand Nord. Vous pouvez lui faire confiance.

 

 

Anne Marie a beaucoup aimé "Nous étions des hommes" de Gilles Legardinier. Il s'attaque une des maladies les plus cruelles qui puisse exister : la maladie d'Alzheimer.

 Annick n'a pu départager trois livresque lui ont tenu compagnie cet été : "Une soupe aux herbes sauvages" de Emilie Carles ; "L'homme qui plantait des arbres" de Jean Gionnot ; et "Les déracinés" de Catherine Bourdon, un roman sur l'exode des Juifs pendant la monté du Nazsme.

 

Marie Christine a présenté "La fugues" un roman autobiographique d'Arthur H (fils de Jacques Higelin) ; le récit de sa fugue en Corse à l'âge de 15 ans.

 

Enfin, Ginette a parlé de "Le grand Coeur" de Jean Christophe Ruffin. Sur une trame historique fidèle à la réalité, il nous parle de Jacques Coeur.